Publié par Jeremy Fourquet

Aller chez son maraîcher chéri chercher de quoi faire un apéro crudité,
Appeler les copains sur le chemin,
Prendre mécaniquement une botte de carottes,
Réfléchir à la couleur du chou fleur,
Finalement opter pour les sentir et les toucher, Prendre le plus ferme,
Quelques pommes de terres,
Quelques navets pour le plat du weekend,
Les reposer car on est que jeudi, Autant les acheter dimanche,
Tomber sur de magnifiques butternuts,
Eclair intersidéral intérieur,
Flashback sur un délicieux espuma de panais réalisé par Oren Laloum,
Se dire qu’il pourrait être magnifique adapté au butternuts,
Prendre un butternut,
Repenser à une délicieuse tranche de butternut rôtie par Christophe Comes,
Rêver d’y regôuter, et avec l’espuma,
On est jamais mieux servi que par soi-même,
Demander du basilic et de la ciboulette,
S’entendre dire « je n’en ai pas en ce moment »,
Se dire « je suis con c’est pas la saison »,
Ecouter « mais j’ai du persil, je vous en donne ? »
Se dire j’en ai marre qu’on me propose toujours du persil quand je veux autre chose,
C’est chiant le persil,
Réaliser que le persil est le petit canard de la cuisine, Simplement bon pour équilibrer l’ail, éternel second rôle… Pauvre Persil… Alors qu’il est sublime,
Moment de culpabilité,
Rébellion,

Le persil accompagnera délicatement le butternut…

Duo de butternut disque persillé - butternut en espuma et rôti, gelée de persil

B. €

Histoire d'une petite recette #3...
Histoire d'une petite recette #3...

Commenter cet article